"Les Sentinelles du lointain "

Peinture sur écorce d'arbre

    S'inspirant du peuple Sentinelle et du peuple Jarawa établis depuis des millénaires sur les îles Andamans dans le Golfe du Bengale  , Cassius propose une série de réalisations graphiques sur des écorces d’arbres locaux. De l’arbre ou du visage tracé, qui redonne vie à l’autre ?

Inspired by the Sentinel people and the Jarawa people living on the Andaman Islands in the Bay of Bengal, Cassius offers a series of graphic creations on local tree bark. Of the tree or the traced face, which brings the other to life?

C'est en découvrant les peuples autochtones que sont les Jarawas et le peuple dit "les sentinelles", vivant sur les îles Andamans que l'artiste poursuit son parcours artistique autour de la question des origines.  Ces peuples témoignent d'une humanité ancestrale et sont les derniers descendants des premiers humains modernes. Ils mènent un mode de vie de chasseurs-cueilleurs et ont vécu dans un isolement total pendant des dizaines de milliers d'années.

Par la création des "Sentinelles du lointain" l'artiste matérialise l'essence de l'humanité incarnée dans les valeurs les plus profondes de ces peuples. Il se met alors à peindre des visages ethniques de tous les continents sur de grandes écorces d'arbres. Ses Sentinelles du lointain nous rapprochent de ces messagers universels les plus anciens, mémoire vivante de ce que nous fûmes, à l’origine de l’Humanité moderne.