Sentinelles du lointain 1.jpg

Sentinelles du lointain

Les gardiens de la nature

Nous vivons une situation anthropologique inédite.

Nous questionnons la famille, la filiation, les identités du genre, notre alimentation, notre habitat, le rapport à la nature et à la consommation, les modes de gouvernance, l’hégémonie technologique, la circulation des informations et des personnes sur le globe tout entier…

 

Cette période aux repères troublés peut conduire aux extrêmes du déni et de la révolte. Cette période, CASSIUS la veut transitoire et réhumanisante.

« Le temps est venu de changer de civilisation »

 

Avec Edgar MORIN, CASSIUS propose de revitaliser notre société, d’habiter la Terre de façon responsable et sobrement joyeuse.

La clef est proposée dans un langage universel au travers d’une installation au format sans concession.

 

Une expérience puissante et vibrante :

Le visiteur circulera au milieu d’hommes-écorces

aux proportions saisissantes.

 

Des femmes et des hommes issus de peuples premiers, comme les Jarawas de l’Océan Indien, sont représentés sur des écorces d’arbre d’une hauteur atteignant jusqu’à deux mètres. Ce sont 15 OEUVRES au total qui sont mises en scène pour permettre au spectateur de rencontrer ces peuples autochtones de façon singulière. Les techniques utilisées par Cassius sont variables et variées : acrylique, façonnage, encre, pastel…

« Les techniques inédites de Cassius animent

le regard des gardiens ancestraux

qui vous accompagne où que vous soyez dans la salle. »

    S'inspirant du peuple Sentinelle et du peuple Jarawa établis depuis des millénaires sur les îles Andamans dans le Golfe du Bengale  , Cassius propose une série de réalisations graphiques sur des écorces d’arbres locaux. De l’arbre ou du visage tracé, qui redonne vie à l’autre ?

Inspired by the Sentinel people and the Jarawa people living on the Andaman Islands in the Bay of Bengal, Cassius offers a series of graphic creations on local tree bark. Of the tree or the traced face, which brings the other to life?

C'est en découvrant les peuples autochtones que sont les Jarawas et le peuple dit "les sentinelles", vivant sur les îles Andamans que l'artiste poursuit son parcours artistique autour de la question des origines.  Ces peuples témoignent d'une humanité ancestrale et sont les derniers descendants des premiers humains modernes. Ils mènent un mode de vie de chasseurs-cueilleurs et ont vécu dans un isolement total pendant des dizaines de milliers d'années.

Par la création des "Sentinelles du lointain" l'artiste matérialise l'essence de l'humanité incarnée dans les valeurs les plus profondes de ces peuples. Il se met alors à peindre des visages ethniques de tous les continents sur de grandes écorces d'arbres. Ses Sentinelles du lointain nous rapprochent de ces messagers universels les plus anciens, mémoire vivante de ce que nous fûmes, à l’origine de l’Humanité moderne.

IMG_9898.jpg
portrait-kanak.jpg
IMG_9888.jpg